Accéder au contenu principal

Une histoire d'amour Yurman

L'art et le design ont réuni David et Sybil Yurman et les ont menés
à créer des collections mettant à l'honneur l'amour comme source d'inspiration.

Une histoire d'amour Yurman

L'art et le design ont réuni David et Sybil Yurman
et les ont menés à créer des collections
mettant à l'honneur l'amour comme source d'inspiration.

À la recherche l'un de l'autre

Nés à deux mois et quelques miles d'écart, David et Sybil Yurman ont mené des vies parallèles, qui les ont menés chacun
séparément à l'art durant leur jeunesse. Pendant les années 1960, ils évoluaient tous deux dans les milieux artistiques « underground »
de New York et de Californie, alternant entre le Village et la
côte Ouest.

Bien que fréquentant les mêmes cercles, ils ne sont jamais rencontrés. À une certaine époque, ils
mettaient tous les deux des annonces sur le tableau d'affichage du City Lights Bookstore de San Francisco,
lieu de rencontre des poètes « Beat », à la recherche d'amis ou d'endroits où vivre. Sybil remarque d'un air pensif : « Nous nous cherchions
vraiment l'un l'autre, sans le savoir. »

À la recherche l'un de l'autre

Nés à deux mois et quelques miles d'écart, David
et Sybil Yurman ont mené des vies parallèles, qui les ont menés chacun séparément
à l'art durant leur jeunesse. Pendant les années 1960, ils évoluaient
tous deux dans les milieux artistiques « underground » de New
York et de Californie, alternant entre
le Village et la côte Ouest.

Bien que fréquentant les mêmes cercles, ils ne sont jamais rencontrés.
À une certaine époque, ils mettaient tous les deux des annonces sur le tableau
d'affichage du City Lights Bookstore de San Francisco, lieu
de rencontre des poètes « Beat », à la recherche d'amis ou d'endroits où vivre.
Sybil remarque d'un air pensif : « Nous nous cherchions vraiment l'un l'autre,
-sans le savoir. »

Texte alternatif

CI-DESSUS

David et Sybil Yurman mettaient tous deux des annonces
sur le tableau d'affichage du City Lights Bookstore
de San Francisco.

CI-DESSUS

David et Sybil Yurman mettaient tous deux des annonces
sur le tableau d'affichage du City Lights Bookstore
de San Francisco.

Texte alternatif

CI-DESSUS
 

C'est avec sa chevelure noire en bataille et son style unique que
Sybil a capturé l'intérêt de David Yurman.

David et Sybil : la rencontre

C'était en septembre 1969. La mode du tie and dye et des pantalons patte d'éléphant faisait
rage, mais Sybil avait son style bien à elle. David, contremaître dans le
studio de sculpture de Hans Van de Bovenkamp à Greenwich Village, se souvient
d'avoir vu Sybil pour la première fois quand elle a postulé pour un emploi. Ses
cheveux étaient noire sauvage et elle était vêtue de ponchos péruviens colorés, servant à la fois de haut et de jupe.
 

« Je suis immédiatement tombé sous son charme », se souvient David. Il a fait une triple prise alors que Sybil marchait
à travers le loft, portant des bottes noires avec des lacets rouges et des petites cloches tintant
à chaque pas.

CI-DESSUS

C'est avec sa chevelure noire en bataille et son style unique que
Sybil a capturé l'intérêt de David Yurman.

David et Sybil : la rencontre

C'était en septembre 1969. La mode du tie and dye et des pantalons patte d'éléphant faisait rage, mais Sybil avait son style bien à elle. David, contremaître au sein du studio de sculpture de Hans Van de Bovenkamp à Greenwich Village, se souvient avoir vu Sybil pour la première fois quand elle a posé sa candidature pour un emploi. Sa chevelure noire était en bataille et elle était vêtue de ponchos péruviens colorés, l'un en guise de haut et l'autre de jupe.

 

« Je suis immédiatement tombé sous son charme », se souvient David. Il fit une triple prise alors que Sybil traversait le loft, ses bottes noires à lacets rouges et ses petites clochettes résonnant à chaque pas.

Premier rendez-vous

Sybil a décroché le poste au studio de Van de Bovenkamp. Après quelques mois d'admiration
mutuelle à distance, elle a demandé à David s'il souhaitait se joindre à elle pour une journée à Bear
Mountain State Park, dans le nord de l'État de New York. La veille, une tempête de verglas avait transformé
le parc en un merveilleux paradis hivernal, les branches des arbres scintillant comme
une scène de conte de fées russe. C'était un jour magique.
 

Premier rendez-vous

Sybil a décroché le poste au studio de Van de Bovenkamp. Après quelques mois d'admiration mutuelle à distance, elle a invité à David à se joindre à elle pour une journée à Bear Mountain State Park, dans le nord de l'État de New York. La veille, une tempête de verglas avait transformé le parc en un merveilleux paradis hivernal, les branches des arbres scintillant comme une scène de conte de fées russe. C'était un jour magique.

Texte alternatif

CI-DESSUS
 

À une heure au nord de la ville de New York, le parc d'État de Bear Mountain
est un paysage magique où l'on peut
se perdre dans la rêverie ou découvrir le véritable amour.

CI-DESSUS

À une heure au nord de la ville de New York, le parc d'État de Bear Mountain
est un paysage magique où l'on peut
se perdre dans la rêverie ou découvrir le véritable amour.

Une connexion approfondie

La relation entre David et Sybil s'est intensifiée dans le silence glacial. De retour en ville, ils
ont constaté que leur attirance était bien plus forte que le simple fait de s’apprécier mutuellement.

Des mois plus tard, Sybil l'invita dans son studio. « J'étais tout simplement ébloui par ce qu'elle
faisait. » se rappelle David. « Je pensais, oh mon dieu, elle est un incroyable talent. » Peu de temps après, il
emménagea et la création d'œuvres d'art devint l'essence même de leur vie.
 

Une connexion approfondie

La relation entre David et Sybil s'est intensifiée dans le
silence glacial. De retour en ville, ils ont constaté
que leur attirance était bien plus forte que le simple fait de
s’apprécier mutuellement.

 

Des mois plus tard, Sybil l'invita dans son studio.
« J'étais tout simplement ébloui par ce qu'elle faisait. »
David se souvient. « Je pensais, oh mon dieu, elle est un
incroyable talent. » Peu de temps après, il emménagea et
la création d'œuvres d'art devint l'essence même de leur vie.

Je soude, elle peint.
L'art, c'est notre vie.

—David Yurman

Je soude.
Elle peint.
L'art, c'est notre vie.

—David Yurman

Le mariage

David et Sybil se sont mariés le 27 septembre 1979. David décrit leur mariage comme le plus étrange de tous les temps.
Avant le grand jour, ils avaient fait une analyse de sang (prescrite par une loi à l'époque) et la cérémonie devait
avoir lieu dans les cinq jours afin d'obtenir le certificat de mariage. Dans l'ascenseur sur le chemin
de la cérémonie, Sybil, portant son corsage et ses fleurs, regarda David et demanda:

Le mariage

David et Sybil se sont mariés le 27 septembre 1979. David décrit leur mariage comme le plus étrange de tous les temps. Avant le grand jour, ils avaient fait une analyse de sang (prescrite par une loi à l'époque) et la cérémonie devait avoir lieu dans les cinq jours afin d'obtenir le certificat de mariage. Dans l'ascenseur sur le chemin de la cérémonie, Sybil, portant son corsage et ses fleurs, regarda David et demanda:

Texte alternatif

David est retourné à leur studio et a rapidement soudé des bauges simples en or. « Alors
nous nous sommes mariés, aussi simple que cela, » à déclaré David. « Et, alors nous avons pris rendez-vous
avec un homme qui achetait des entreprises de bijoux naissantes. »

Sybil et David pensaient qu'en vendant leur jeune entreprise, ils pourraient redevenir
des artistes à plein temps, un cadeau de mariage mutuel. Mais l'offre était trop faible. « Vous
plaisantez ? » répliqua Sybil, « Sortons d'ici ! » Ainsi, comme cadeau de mariage, ils décidèrent de garder
l'entreprise.

David est retourné à leur studio et a rapidement soudé des bauges simples en or. « Alors, nous nous sommes mariés, aussi simple que cela », déclare David. « Et, nous avions pris rendez-vous avec un homme qui achetait des entreprises de bijoux naissantes. »
 

Sybil et David pensaient qu'en vendant leur jeune entreprise, ils pourraient redevenir des artistes à plein temps, un cadeau de mariage mutuel. Mais l'offre était trop faible. Vous plaisantez ? » répliqua Sybil, « Sortons d'ici ! » Ainsi, comme cadeau de mariage, ils décidèrent de garder l'entreprise.

L'amour inspire

Trente-cinq ans plus tard, David a conçu
l'anneau DY Crossover pour Sybil afin d'immortaliser
leurs décennies de collaboration créative.
Avec des bandes entrelacées portant un diamant,
il représentait l'unité et devint le premier
modèle de la collection de mariage de David Yurman.
Aujourd'hui, avec leur fils Evan, ils continuent de
créer des expressions artistiques qui célèbrent un engagement
partagé et un lien émotionnel profond.

L'amour inspire

Trente-cinq ans plus tard, David a conçu l'anneau DY Crossover pour Sybil afin d'immortaliser leurs décennies de collaboration créative. Avec des bandes entrelacées portant un diamant, il représentait l'unité et devint le premier modèle de la collection de mariage de David Yurman. Aujourd'hui, avec leur fils Evan, ils continuent de créer des expressions artistiques qui célèbrent un engagement partagé et un lien émotionnel profond.